Sourate 114 : takeTTumt n midden

Discussion dans 'Coran : Traduction en Tamazight' créé par agerzam, 26 Avril 2005.

  1. agerzam

    agerzam Administrator Membre du personnel

    takeTTumt n midden (114)


    inna rebbi i umazan ns : ini : hann zugegh s rebbi n midden


    att igan d ugellid n midden


    lli igan rebbi n midden


    gh uZuD n iblis lli ih’DDun igh ittubdar rebbi


    ghwalli ismirkisen gh ulawen n midden igh ttun rebbi nsen


    ghikelli zugegh s rebbi amar uZuD n umdun d midden
     
  2. agerzam

    agerzam Administrator Membre du personnel

    Commençons la relève du vocabulaire courant :

    midden : les gens
    amazan : envoyé, émissaire > verbe : azen : envoyer
    hann : interjection visant à avetir et attirer l’attention
    agellid : le roi
    ih’Ddun > h’DDu : cacher, i lexiste d’autres verbes comme FER qui a donné « ifri :grotte »
    ghwalli : variation de « walli », à décomposer plutôt en « ghwa lli/wa lli : CELUI QUI »
    ulawen : les cœurs >singulier, cœur : ul
    ghikelli : peut être traduit par « ainsi » ?

    je ne vois pas très bien :

    zugegh :…
    ittubdar : ….(conseillé ?)
    ttun : …


    Vocabulaire rare cité par Jouhadi :

    takeTTumt : sourate, je ne sais pas sur quelle racine se mot se base.
    uZuD : le mal
    ismirkisen > verbe « smerkis » ? ….
    amar : contre
    amdun/umdun : djin


    Voilà, à vos contributions ;-)
     
  3. assif76

    assif76 New Member

    je ne vois pas très bien :

    zugegh :…
    ittubdar : ….(conseillé ?)
    ttun : …

    je vais de ma part faire ma humble contribution afin d'expliquer les trois mots cités au coran en Tachelhit de M. jouhadi.

    *zugegh : dérivé du verbe Izug, on dit izug itgmminss qui signifie que la personne est en errance ou il est vagabond, d'ou l'adjectif Amzwag.
    *Ittubdar : il s'agit du verbe Ibdr qui veut dire reporter et qui est mis à voix passive, il a été reporté que ou mentionné.
    *Ttun : c'est le verbe oublier conjugué au passé à la troisième personne du pluriel et dont l'infinitif est Ittu.

    [ Edité par assif76 le 26/4/2005 12:10 ]

    [ Edité par assif76 le 26/4/2005 12:11 ]
     
  4. ameghnas

    ameghnas New Member

    -Zugegh, du verbe 'zug' ( errer, s'exiler )
    -ittubdar, du verbe 'bder' ( évoquer )
    -Ttun, du verbe 'ttu' (oublier)
     
  5. agerzam

    agerzam Administrator Membre du personnel

    Merci pour cette première contribution :)

    En effet “ttun”, je l’avais traduit par “ils oublient”, mais je préferais être prudent :)

    Mais il me semble que AMZWAG signifie plutôt EXILÉ, le mot errant étant “AMALAY”, d’ailleurs Azayku traduit “errances” par ILULLUYEN (ou qqc comme ça).

    De plus, dans les traductions, à l’endroit de “zugegh”, on trouve plutôt “cherche protection”, je ne vois pas le lien.
     
  6. assif76

    assif76 New Member

    Vocabulaire rare cité par Jouhadi :

    ismirkisen > verbe « smerkis » ? ….

    Ismirkisen : du verbe ismmerkess, faire mélanger, et le préfixe IS fonctionne comme causatif, donc la racine et immarkess mélanger, se mélanger, à titre personelle je dirais que ismirkissen peut signifier des mélanges ou des confusions.
     
  7. Amassin

    Amassin New Member

    Nous voici donc dans les méandres du tamazight Classique !
    on en apprend tous les jours !

    tanmirt !
     
  8. ameghnas

    ameghnas New Member

    ghwalli ismirkisen gh ulawen n midden igh ttun rebbi nsen


    'Ismmirkisen' est le pluriel de 'asmmerks' ( nom d'action) venant du verbe 'smmerks', forme factitive du verbe 'mmerks' qui a la forme de réciprocité du verbe 'rks' ( mélanger, agiter).

    --> mmerks = se mélanger, s'agiter.

    --> smmerks = faire (se) mélanger ou faire (s') agiter = tourmenter...

    [ Edité par ameghnas le 26/4/2005 13:07 ]
     
  9. ameghnas

    ameghnas New Member

    Pour koi être prudent ? La phrase est pourtant claire :

    ' igh ttun rebbi nsen' = s'ils ( ou lorsqu'ils ) oublient leur Dieu.
     
  10. agerzam

    agerzam Administrator Membre du personnel

    parce que je fais 10 trucs en même temps ici devant mon pc et que j'avais plus la phrase devant moi :-D

    merci beaucoup pour tous vos apports !
     
  11. agerzam

    agerzam Administrator Membre du personnel

    Est-ce que pour vous le terme "s'exiler" est approprié dans cette phrase ?

    Il faudrait voir la version originale arabe, mais ce sens me semble étrange dans ce contexte...
     
  12. ameghnas

    ameghnas New Member

    le mot le plus adéquat ds ce ontexte, serait peut-être : se réfugier.

    Zug s Rebbi = se réfugier au près de Dieu.

    [ Edité par ameghnas le 26/4/2005 16:01 ]
     
  13. idir

    idir Active Member

    Ar,Tmz, Ang, Fr

    1. Qul a3udu bi rabbi alnnasi
    1.ini : hann zugegh s rebbi n midden
    1. Say, "I seek refuge in the Lord of the people.
    1- Dis : «Je cherche protection auprès du Seigneur des hommes.

    Oui Agrzam, example d'une text Ntifi titre: amzwug:excilé

    Mkann ingha urgaz wayyaD g kra n ighrm, nagh g lxla(tagant), da iruggul, iddu...

    Quand un homme en a tué un autre, dans l'ighrem ou dans la campagne, il prend la fuite....



    Irwl umzwug...
    L'excilé seréfugie...

    amzwug:excilé
    rwl: fuire, s'enfuir
    tarula:fuite
    ruggwl: s'échapper





    [ Edité par idir le 26/4/2005 15:57 ]
     
  14. brahimdebouzerz

    brahimdebouzerz New Member

    je tiens juste à vous informer que cette partie que j'ai mis en gras ne figure pas dans le texte original en arabe.

    c'est un rajout.

    La sourate commence directement par:

    ini : hann zugegh s rebbi n midden
     
  15. agerzam

    agerzam Administrator Membre du personnel

    je pense que c'est pour cela que le titre officiel de l'ouvrage est (il me semble) "interprétation des sens du Coran".

    En gros, ce n'est pas marqué dans le Coran, mais Jouhadi nous explique que Dieu parle au Prophète.

    non...?
     
  16. idir

    idir Active Member

    Traduction des sens du Coran

    http://www.mondeberbere.com/civilisation/tradcoran/indexc.htm
     
  17. idir

    idir Active Member

    Je me rappelle cela en ce livre, la première phrase de ce soura est donnée dans le tachelhiyt. Je n'ai pas ce livre dans mon posession en ce moment.
    qui a ce livre?

    Textes berbères Aït Ouaouzguite

    Recueillis entre 1944 et 1956 dans le Haut-Atlas marocain par Pierre Amard alors qu’il était chargé des questions de justice coutumière, de sociologie et de linguistique berbères, ces textes conservent tout leur intérêt ethnographique. Très peu de textes de provenance de Ouaouzgite, la région la plus orientale du domaine techehiyt, ont été publiés à ce jour. L’étude du lieutenant Amard, outre le plaisir incontestable qu’elle apportera au lecteur, sera donc un précieux instrument dans l’enseignement et l’étude de la langue berbère. Français-berbère

    Auteur Pierre Amard
    Parution 1997
    Isbn 2-85744-960-7
     
  18. agerzam

    agerzam Administrator Membre du personnel

    Voici donc le premier résumé de vocabulaire tiré de l'ouvrage de Jouhadi :)

    zug : se réfugier, chercher refuge, chercher protection

    uZuD : le mal

    smerkis : vu le contexte, je dirais donc :ambrouiller, rendre peu clair, tourmenter (?)

    amar : contre

    amdun : djin


    Bientôt, la sourate suivante :-fla




    [ Edité par agerzam le 26/4/2005 20:30 ]
     
  19. louz

    louz New Member

    Merci à Si traducteur neh tanmmirt nek et n'hesite pas à nous traduire tt ce qui peut se traduire

    ah tiens j'ai un roman de 100 pages :-D


    ya moyen de moyenner :-D
     
  20. waggag

    waggag New Member

    Amdun, voilà un mot typiquement amazigh. D'ailleurs, on dit pour désigner le cimetière, "lmdint" qui, malgré sa forme arabe, est un terme amazigh. Un terme à rapprocher de "amdun", "imdunen" et qui veut dire, le lieu des esprits.

    En tachlhite, on dit aussi ammenDer, immenDern et même Ayt waDan (ceux de la nuit) pour désigner les esprits...
     

Partager cette page