Nadia Oubaïdah Présidente De L’association Sos Douars Intimidée Et Harcelée

Discussion dans 'Actualités' créé par Souss, 13 Janvier 2017.

  1. Souss

    Souss Webmaster Membre du personnel

    Voici un fait divers malheureusement courant sur les terres du Royaume chérifien, une Franco-Marocaine qui décide de quitter son confort parisien pour améliorer la vie d'habitants des douars de "Tnine Akdim" près de la commune de Tangarfa sur le territoire des Aït Baamrane dans le sud marocain et qui se retrouve empêtrée dans un ridicule conflit avec certaines personnes voulant garder un pseudo pouvoir.

    C'est ce qui est arrivé à Nadia Oubaïdah présidente de l'association SOS DOUARS, active depuis une année sur le terrain, elle a ainsi pu organiser des événements comme le Nouvel an de l'Espoir en partenariat avec la Fédération Royale Marocain du Sport pour Tous avec la participation de la Championne du Monde du 400m haies Nezha Bidouane, mais encore en partenariat avec l'ONG française PARTAGENCE fait venir 24 palettes de produits tel que des panneaux solaires ou bien encore des distributions de cartables aux petits écoliers du coin, 6000L d'eau afin de palier à la pénurie qui touche la région.

    Avec autant de belle réussite, comment se dire que cette acharnée du développement durable puisse déranger?

    Très récemment, certaines personnes que l'on pourrait définir de criminel s'en sont pris aux animaux de la présidente ainsi, une vache, un âne et une chienne ont été empoissonnés, cet acte d'une lâcheté infinie n'est que le dernier épisode d'une longue série d'intimidation et autre harcèlements qu'elle a subi.

    Qui sont-ils? Que veulent-ils?

    Identifiés et identifiables, ils souhaitent garder ce minuscule pouvoir d’antan, celui des anciens caïdats dans ces petits villages perdus, ce pouvoir permettant de peser lors d’élections afin de négocier une places ou bien des dirhams sonnant et trébuchant, ceux la mêmes qui préfèrent la parole aux actes et qui se retrouvent émasculés quand une femme préfère l'acte a la parole et qui obtient des résultats concrets.

    Il n'est malheureusement pas un fait divers exceptionnel, nombreuses sont les bonnes volontés qui s'implique dans l'humanitaire, nombreux sont ceux qui abandonnes au bout de quelques mésaventures, mais ce n'est pas le cas de Nadia Oubaidah qui force de caractère et de détermination souhaite passer outre et continuer pour le bonheur des habitants de cette petite bourgade.


    Mobilisons nous, il faut la soutenir.

    https://www.facebook.com/groups/sosdouars/

    https://www.facebook.com/nadounettenadi?fref=ts

    15825924_10209241920417344_8809126677487327715_n.jpeg Capture-d’écran-2017-01-13-à-10.35.49.png 14906900_10208676403479774_1177136624155558237_n.jpeg
     
    Dernière édition: 13 Janvier 2017

Partager cette page