L'oeil en Tamazight : labyrinthes sémantiques.

Discussion dans 'Forum Linguistique' créé par Agraw_n_Bariz, 19 Juin 2005.

  1. Agraw_n_Bariz

    Agraw_n_Bariz New Member

    L'oeil en Tamazight, c'est " TiTT ". Son pluriel en Tachelhit moderne c'est " Allen ", mais dans d'autres parlers c'est "TiTTawin"ou " Tittawen ", ce qui serait plus conforme à la règle de construction du pluriel en Tamazight.

    Le pluriel "allen" ne serait, peut-être, que le reliquat d'une expression métaphorique qui se serait cristallisée dans l'usage de Tachelhit. Une expression métaphorique en rapport avec les larmes peut-être.

    Car il y a aussi le verbe "alla" ( ar yalla ) pour dire pleurer en Tachelhit, et si on reconstruit le singulier du mot "allen" ( car il n'est pas usité ), on retrouve quelque chose d'aquatique.

    En effet, le singulier de allen c'est " ill ", et " ill " c'est la mer en Tamazight, d'où, peut-être, l'inspiration du poète. En Arabe, "3ayn" veut dire oeil, mais aussi source d'eau. Mais les yeux des femmes amazighes sont plus grands, d'où peut-être la métaphore !


    [ Edité par Agraw_n_Bariz le 19/6/2005 16:04 ]
     
  2. Agraw_n_Bariz

    Agraw_n_Bariz New Member

    Revenons à " TiTT ", l'oeil au singulier,

    Même si, en Tachelhit, on dit "alla" ( ar yalla ) pour dire pleurer, on dit aussi " smeTTiw" ( ar ismeTTiw ) pour dire larmoyer ou verser des larmes . On dit aussi "ameTTa" ( larme ) et "imeTTawen" au pluriel : des mots dont regorge la poésie chleuhs !

    Apparemment, le singulier "TiTT", que l'on retrouve dans tous les autres parlers amazighs, est bien plus authentique que son pluriel chleuh "allen".

    Car il y a d'autres mots propres à Tachelhit qui dérivent du singulier TiTT. C'est le cas de " kkeD " qui veut dire endolorir l'oeil ou percer le globe oculaire. D'où " abukD " ( malvoyance ), " abukaD " ( aveugle ) et " sbukD " (rendre aveugle, priver de la vue ).

    Comment faire dériver le verbe kkeD de TiTT ?

    Ceux qui se sont familiarisés avec la linguistique de la langue Tamazight comprendront que le "T" empahtique n'est qu'un dédoublement du "D" emphatique ( c'est-à-dire un D emphatique tendu ). Voici un exemple "iDer" --> "ar iTTar " ( tomber ).

    Donc, pour retrouver le D, dont le TT de " TiTT " n'est qu'une tension ( un dédoublement ), on doit faire appel au genre masculin de ce mot.
    En effet, le masculin de TiTT n'est autre que" iD ", même si ce mot n'est pas usité en tant que tel ( car on a toujour "iD" = la nuit ! ).

    Le masculin " iD " de "TiTT" ne serait pour nous qu'une reconstrution fictive ( car l'oeil en Tamazight est féminin ) pour retrouver la racine ethymologique de "TiTT" ( qui n'aurait peut-être jamais été usité à moins que l'oeil en Tamazight n'ait d'abord désigné la petite nuit ! ! ).

    Bref, le mot "kked" ( enlever la vue ) serait composé de deux racines :" kk ", racine du verbe kkes ( enlever ) et " D ", racine de TiTT ( oeil ) . Wa llahu a3lam !



    [ Edité par Agraw_n_Bariz le 19/6/2005 15:27 ]
     
  3. Agraw_n_Bariz

    Agraw_n_Bariz New Member

    J'ai d'autres fantaisies sémantiques du même genre :

    - Le nez se dit en Tachelhit " inkhar " ( ce qui a donné en dialecte arabe marocain "lemnakher " ), mais dans tous les autres parlers amazighs le nez se dit " inzaren ".

    Il se trouve qu'en Tachelhit nous avons plein de mots qui dériveraient plutôt de " inzaren " .

    Exemple : " tinzi "( éternuement ) et " iwwenzer ou iggwenzer ( saigner du nez ).

    Il ya même " igenzi " ( le front ). Le mot " igenzi " serait composé de la racine " IG " de " iggi " ( dessus ) et de la racine " NZ" de " inzaren ". Littéralement, le front amazigh ( chleuh ) ne serait que le dessus du nez !

    Un autre truc curieux : la racine "NZ" de " inzaren " ( nez ) n'est pas pas loin du mot latin " nasus " dont dérivent les mots français nez, nasal, etc
     
  4. Arr_taynit

    Arr_taynit New Member

    Une autre piste pour remonter à la racine de "allen".


    Allen, d'après plusieurs linguistes, a comme racine "WL"


    De cette racine il est dérivé le verbe :

    wala = voir, apercevoir

    on dit :

    waligh = j'ai vu, j'ai aperçu
    netta itwala = il voit, il aperçoit


    Ce verbe n'existe pas dans l'aire tachel7it mais bien dans l'aire tarifit.


    De cette même racine, il dérive le mot "allen" ou "wallen" pour "yeux". Mais les Rifains ne connaissent que le mot tiTTawin.


    Pour info, le mot "allen" existe ches les Rifains de côté de Ktama.
     
  5. idir

    idir Active Member

    tu reconnais quelque chose dans ce mot

    imTTawn: larmes
     
  6. Agraw_n_Bariz

    Agraw_n_Bariz New Member

    Merci Arr_taynit pour cette remarque.

    Effectivement, je sais que les Kabyles disent "waligh" ( j'ai vu ) et "tswaligh" ( je vois ).

    A moins que le verbe kabyle " wali " ne soit dérivé de la forme plurielle " allen ".
     
  7. Arr_taynit

    Arr_taynit New Member


    Je ne sais pas si la question m'est adressé. Si ça n'est pas à moi je vais m'incruster


    Effectivement la racine "D" a donné naissance à " iD" pour nuit . Ce mot permet de construire plusieurs adverbes en Rifain. En effet,

    iD-a = iD-u = ass-a = aujourd'hui

    iD-nni = ce jour-là, le jour où

    iD nnaD = iD nnaT = hier

    iD mi = lorsque, le jour où


    Le pluriel de iD est : iTan


    cette racine a donné aussi le mot : TiT = oeil = source

    Au pluriel : tiTTawin


    Par contre le verbe pleurer dérive de la racine "ru"

    Il est donc certain que "ameTTa" vient d'une autre racine.

    ameTTa ( au pluriel : imeTTawen) signifie : pleur, larme
     
  8. Arr_taynit

    Arr_taynit New Member


    Je savais aussi qu'il est utilisé par les Kabyles.

    En fait je voudrais faire une petite remarque amicale. J'ai remarqué que beaucoup d'amazighs militants de Ayt Souss s'intéressent aux autres parlers et surtout le kabyle mais raremnt le Rifain.

    Cette remarque amicale est adressé aussi à Agerzam qui aime bien comparer mais rarement au Rifain!

    Et pourtant un amazigh de Maroc doit s'intéresser d'abord auw variantes du pays avant d'aller plus loin car ça perment d'aider à communiquer à long terme, n'est ce pas ?

    [ Edité par Arr_taynit le 19/6/2005 16:16 ]
     
  9. Adrar-n-illouz

    Adrar-n-illouz Active Member

    Je crois que le verbe YALLA signifiant se lamenter en pleurant se presente aussi dans la darija des Branes comme Ylallal..............Quand on emploie ce verbe chez les Branes c est pour stigmatiser celui qui fait semblant de pleurer sans motif raisonnable...........
    J ai un soupcon pour mettre ce verbe dans la meme origine que celui de HLL phenicien et qui a donne Hallilou- yah: louez Yah(ve).
    Quant a TIT il me semble que ce mot a ses lettres de creances dans l amazighe y compris son duel Tittiwin ou Tettawen et notamment le prenom feminin qui en derive Yetto( c est mon avis qui est peut etre mal justifie).
    Je crois que la MER se dit en amazighe AGARIO... ou ADARIO.......?
     
  10. Agraw_n_Bariz

    Agraw_n_Bariz New Member


    Je suis parfaitement d'accord avec toi Arr_taynit, d'autant plus que nous sommes aujourd'hui ( dans le cadre de notre pays, le Maroc ) devant une nécessité historique et urgente, à savoir la standardisation de la langue Tamazight.

    Cet objectif est à la fois stratégique ( pour une reconnaissance officielle de notre langue au niveau constitutionnel, aussi bien qu'institutionnel ), mais aussi salvateur, car il n'y aura de pérennité, ni de rayonnement pour notre culture amazighe, que si nous construisons ensemble une langue unifiée et parlée par un maximum de locuteurs.

    Par conséquent, même si le kabyle est plus proche de Tachelhit que ne l'est Tarifit ( comme il l'est d'aileurs par rapport à Tarifit, car le kabyle est un parler intermédiare entre les trois parlers amazighs du Maroc ), nous nous devons tous ( rif, atlas, souss ) de viser un seul objectif : unifier d'abord les parlers amazighs du Maroc. Pour les autres parlers de Tamazgha, nous ne pouvons pour l'instant qu'attendre ...

    La particularité du parler kabyle, c'est qu'en dépit de son appartenance au groupe Senhaja ( donc très proche des parlers du Moyen-Atlas et du Sud-Est marocain ), il s'est influencé, à la fois par les parlers chleuh et zenata. D'ailleurs, par moment le kabyle est plus proche de Tachelhit que des parlers Senhaja eux-même ( surtout sur le plan phonétique ).



    [ Edité par Agraw_n_Bariz le 19/6/2005 17:13 ]
     
  11. Arr_taynit

    Arr_taynit New Member


    Pour un compliment d'infos, en Rifain de l'Est (Kebdana, Iznassen, Ayt Bou Zeggou, Zkarra..) mais aussi en Kabyle, lamentation se dit :

    Agejdur ( il y a ceux qui le prononce "ayejdur")



    chez les Imazighen du Mzab , la mer se dit : illel

    [ Edité par Arr_taynit le 19/6/2005 16:59 ]
     
  12. Agraw_n_Bariz

    Agraw_n_Bariz New Member

    Merci Adrar pour ta contribution,

    J'aurais aimé que tu nous explicite davantage ton intuition concernant le rapprochement entre le mot amazigh " alla" ( pleurer ) et le mot phénicien "hallilu" ( louer Yahve ou se lamenter ? ).

    J'aurais aimé aussi que tu nous dise dans quels parlers amazighs le mot " agariu " ou " adariu " ( mer ) est utilisé.
     
  13. waggag

    waggag New Member

    Je ne vois pas le rapport entre "inzi" et "inzar".... Je pene que ce sont deux mots différents qui veulent dire le même chose : le nez...

    Sinon, pour ignzi en tachlhite nous avons un autre mot, ayrni...D'ailleurs on dit pour qqn qui est faché : ikrs ka ayrni....


    En anglais, on dit pour nez, nose, qui n'est pas loin de inzi... :-D
     
  14. waggag

    waggag New Member

    En tachlhite, nous avons un terme pour dire louer dieu en chantant. C'est shlilliw...Tôt le matin, le ttalb avant la prière du matin, ar ishlilliw. Je ne pense pas qu'il y a un rapport avec alla, pleurer. C'est plutôt avec Allah.

    C'est ce qui a donné ahlil, chants religieux soufis...
     
  15. Agraw_n_Bariz

    Agraw_n_Bariz New Member

    Il est vrai que pleurer se dit " ru " ou " ttru ", dans tous les autres parlers amazighs ( znata et senhaja ) mis à part le Tamazight du Sud-Est du Maroc ( des senhaja aussi ) qui disent " alla " comme les Chleuhs du Sud-Ouest du Maroc .

    En revanche, " ameTTa " ( imeTTawen au pluriel ) ne peut dériver que de TiTT et de sa racine " D ".

    Pour " iD nnaT " ( hier ), les amazighs du Sud-Est disent " Ass nnaT " et les chleuhs " iD gam ".

    C'est curieux que les Rifains et les Soussis expriment cette notion ( d'hier ) par " nuit passée " et que les Amazighs du Sud-Est l'expriment par " journée passée " !
     
  16. Agraw_n_Bariz

    Agraw_n_Bariz New Member

    Tanemmirt waggag, je ne connaissais pas du tout " ayrni ".

    En fait, je n'ai pas parlé de " inzi " mais de " tinzi " ( éternuement ) comme dans " tut iyi tenzi ".

    [ Edité par Agraw_n_Bariz le 19/6/2005 18:14 ]
     
  17. agerzam

    agerzam Administrator Membre du personnel

    je te défie de me trouver un post où je parle du kabyle, du mozabite, du chaoui ou autres...je connais mieux le rifain que toi le sousi ;-)

    je pense que tu as rêvé...
     
  18. Adrar-n-illouz

    Adrar-n-illouz Active Member

    par Agraw_n_Bariz le 20/6/2005 1:11:09
    Merci Adrar pour ta contribution,

    J'aurais aimé que tu nous explicite davantage ton intuition concernant le rapprochement entre le mot amazigh " alla" ( pleurer ) et le mot phénicien "hallilu" ( louer Yahve ou se lamenter ? ).

    J'aurais aimé aussi que tu nous dise dans quels parlers amazighs le mot " agariu " ou " adariu " ( mer ) est utilisé.
    ............................................................................
    Pour la mer ,voulez vous consulter le dictionnaire Arabe _Amazighe de Mohammed Chafiq( edition l Academie du Royaume du Maroc Tome I page 160................. ou il est mentionne AGARUW,IGUIRUW.........ainsi qu I L L...........
    Comme j avais repondu de memoire j ai peut etre fait une faute de translitteration.........
    Pour la racine yallal je crois que cette racine fait partie du FOND commun langagier de toutes les langues afro-asiatiques........... auquel il faut ajouter le YOULYOUL des You-you ( Tzaghrita) qui fait partiedes cris de guerre,des cris de joie et des cris de grand malheur...........Je ne sais pas si au cours de votre vie vous avez assiste a des funerailles au cours desquelles le corps du defunt est recu par des YOU YOU................
    Aussi avais-je une presomption et non une affirmation...................
    Voila j espere avoir repondu a votre question...........
     
  19. Adrar-n-illouz

    Adrar-n-illouz Active Member

    par waggag le 20/6/2005 1:35:52

    En tachlhite, nous avons un terme pour dire louer dieu en chantant. C'est shlilliw...Tôt le matin, le ttalb avant la prière du matin, ar ishlilliw. Je ne pense pas qu'il y a un rapport avec alla, pleurer. C'est plutôt avec Allah.

    C'est ce qui a donné ahlil, chants religieux soufis...
    ...........................................
    Merci pour ce verbe qui a mon avis demeure dans la categorie de HLL et comme je l ai dit sans doute fait partie d un fond commun langagier de l afroasiatique........... De toute facon que ca soit YAH ou Allah ou Akouch c est le chant ou l appel qui lui est didie avec ce verbe.........
     
  20. tigergert

    tigergert New Member

    L'oeil en Tamazight : labyrinthes sémantiques

    Azul fellawen

    je suis kabyle.
    je suis nouveau sur se site.
    Et j'aimerais apporte ma contribution car je tiens beaucoup a tamazight.

    au sujet de l'oeil chez nous en kabyle, ont utilisent les mots suivant:

    *) tiT, titucine (pl de tiT), a donne le mot soleil =iTij et qui a sont equivallent
    "TuT" en egyptien ancien

    *) il ya aussi le verbe "Tuc" qui est synonyme du verbe "Til"
    et Til viens de la racine LL ou WL
    A partir de LL ou Wll nous avons les mots walli= regarde , walligh= j'ai vu
    ad walligh= je verrais
    et a partir de LL nous avons :

    >>> la source = talla qui est aussi ... peu etre !!! le singulier de femmes= tilawin
    car nous avons le mot ma fille = illi et soeur= ult

    >>> il aussi le mot coeur= ul
    >>> les verbe etre et exister illa, faire exister sli >>> car sans l'eau la vie n'est pas possible ...
    >>>> le mot Dieu= illu
    >>>> le verbe alli= monte

    *) le verbe pleurer : ttru qui viens de la racine "R"
    de "R" >>> nous avons les mots vision= izri
    et "timezrit" present dans la toponymie en algerie.

    Je pense que le "Z" de ZR a etais un "S"....
    et le mots Zar avais le sens de "faire voir , regarder" car en egyptien ancien nous avons >>> RA= soleil et RI= oeil


    nous avons aussi le mot larme: imeti, imetawen(pl)


    n'est elle pas merveilleuse tamazight !!!
    ont a une lettre "L" pour exprimer les verbes etre et exister, Dieu ...et l'eau source de vie
    et la femme source aussi de la vie .


    ar tanemirt
     

Partager cette page