Extraits : Maryam

Discussion dans 'Coran : Traduction en Tamazight' créé par agerzam, 22 Octobre 2005.

  1. agerzam

    agerzam Administrator Membre du personnel

    Pas de polémique religieuse.
     
  2. agerzam

    agerzam Administrator Membre du personnel

    Al-Anbiyaa - 21.91. Et celle [la vierge Marie] qui avait préservé sa chasteté ! Nous insufflâmes en elle un souffle (de vie) venant de Nous et fîmes d'elle ainsi que de son fils, un signe [miracle] pour l'univers.

    [color=0000FF]Ktid xtalli ihd’an asiru ns, as tt igan d Maryam hann, nekkni ad d yuznen Jibril is’ud’enen kra gh iman negh s tezz’ay s warraw ns Àisa bla awtem ? Inna Rebbi « Naywa nsker gis nettat d iwis tamatart i kra illan ». [/color]

    hd'u : cacher
    s'ud' : souffler
    arraw : enfant
    awtem : mâle (cette phrase m'est un peu obscure)

    [color=CC0000]asiru ???
    tezz'ay
    [/color]




    [ Edité par agerzam le 22/10/2005 21:13 ]
     
  3. Amsernat

    Amsernat New Member

    ce n'etait pas une incitation a la polemique religieuse, c'etait tout simplement une remarque d'ordre linguistique.
     
  4. agerzam

    agerzam Administrator Membre du personnel

    As-Saff - 61.14. ô vous qui avez cru ! Soyez les alliés d'Allah, à l'instar de ce que Jésus fils de Marie a dit aux apôtres : “ Qui sont mes alliés (pour la cause) d'Allah ? ” - Les apôtres dirent : “Nous sommes les alliés d'Allah”. Un groupe des Enfants d'Israël crut, tandis qu'un groupe nia. Nous aidâmes donc ceux qui crurent contre leur ennemi, et ils triomphèrent.


    [color=0000FF]Wa ghwilli felsnin : Aywa gat imennilen n Rebbi, ghikelli s inna Àissa iwis n Maryam, azul n Rebbi fellas, i ismunen : « mad igan imennilen inu f Rebbi ? » nnan ismunen : « nekkni ay gan imennilen f Rebbi » s tfels yat tribbut gh tarwa n Israyil ghikelli tenbel yat tribbut, naywa nessidus ghwilli felsnin f imagzaren nsen, sigh gan imerna.[/color]


    ghwilli felsnin : ceux qui croient
    talilt,pl. tilila : le secours
    amenil,pl. imennilen : les secoureurs, les alliés
    asmun, pl. ismunen : compagnon
    tenbel : ils mécrurent
    amagzar,pl. imagzaren : ennemi
    rnu : vaincre
    tarnawt : victoire
    amernu,pl. imerna : vainqueur

    C'est tout pour aujourd'hui, je suis crevé :-D
     
  5. agerzam

    agerzam Administrator Membre du personnel

    Une petite dernière, parce que là y a un truc bizare.

    At-Tahrim - 66.12. De même, Marie, la fille d'Imran qui avait préservé sa virginité; Nous y insufflâmes alors de Notre Esprit. Elle avait déclaré véridiques les paroles de son Seigneur ainsi que Ses Livres : elle fut parmi les dévoués.




    [color=0000FF]D Maryam illis n Ìmran lli ih’d'an ixf ns, inna Rebbi : « Naywa is’ud’nen giss s iman negh taywa tessighuz’in iwaliwen n Rebbi ns, d idlisen ns, ghikelli tga gh imesgedin.[/color]

    tessighuz'in : elle confirma, déclara véridique
    sged : obéir
    imesgedin : les obéissants, les dévoués.

    lli ih'dan ixf ns : qui cacha sa tête

    Il faudrait voir comment est la phrase dans la version arabe d'origine. Mais a priori je trouvetrès tendancieux de lier la préservation de la virginité au fait de cacher la tête !


    [ Edité par agerzam le 22/10/2005 20:45 ]
     
  6. amallay

    amallay Member

    azul / salut
    -
    - "IXF", ne signiefié pas la "téte"
    - "IXF"= le dibut ou le point de départ ,etc. etc..
    -
    -la téte = aqqllal--------------------
    -la personne = agayyu, au plur: tiguyya-------------------------------------------------------------
     
  7. ablinka

    ablinka New Member

    sguntu: renverser, faire tomber..
    >guntu: Prend le sens de prosternation quand il est utilisé dans l'expression sarcastique ou l'on reproche à un tiers de faire ses prieres en retard: h'rra jju itguntu / C'est que maintenant qu'il se prosterne

    isti > sti : choisir, trier ( > tastayt: filtre)

    kkan ttinen :kigh tin,ikka tin.. expressions typiques qui permettent d'evoquer des faits anterieurs.

    sin ittesen : Tous les deux
    sin gittesen: deux d'entre eux
    attanfen ???
    sanf/tanf agharas: s'ecarter du chemin d'une personne, l'eviter. Plus generalement s'ecarter du droit chemin.

    sserwelgh ???? du verbe rwul: s'enfuire

    tezz'ay> zz'ay:lourd
    asiru ???
     

Partager cette page