Extraits : Maryam

Discussion dans 'Coran : Traduction en Tamazight' créé par agerzam, 22 Octobre 2005.

  1. agerzam

    agerzam Administrator Membre du personnel

    Je vais commencer (et essayer de continuer :-D) une présentation des passages de "l'interprétation des sens du Coran" (de Jouhadi) pour des thèmes particuliers.

    Le premier thème que j'ai choisi est celui de Marie (Maryam).

    PS : le but est linguistique, aucune polémique à carractère dogmatique ne sera acceptée.
     
  2. agerzam

    agerzam Administrator Membre du personnel

    Al-i'Imran - 3.43. “ô Marie, obéis à Ton Seigneur, prosterne-toi, et incline-toi avec ceux qui s'inclinent” .


    [color=0000FF]« Wa Maryam, aywa sged i Rebbi nem, tguntut, tunzt d imunaz”.[/color]


    sged : obéir
    asged : obéissance, religion
    nz : s'incliner
    amanuz, pl. imunaz : celui qui s'incline
    [color=FF0000]tguntut : ??? [/color]

    A noter qu'il existe un verbe en Tamazight que Jouhadi n'a pas utilisé pour la notion de "prosternation" : bendeq.
     
  3. agerzam

    agerzam Administrator Membre du personnel

    Al-i'Imran - 3.42. (Rappelle-toi) quand les Anges dirent : “ô Marie, certes Allah t'a élue au-dessus des femmes des mondes.

    [color=0000FF]D illigh nnan iniren : « Wa Maryam, hann Rebbi isti kem, isghus kem, isti kem f temgharin n midden”.[/color]


    anir,pl. iniren : ange
    sghus : purifier
    tamghart,pl. timgharin : femme
    midden : les gens
    [color=CC0000]isti > sti : choisir[/color]



    [ Edité par agerzam le 22/10/2005 16:21 ]
     
  4. agerzam

    agerzam Administrator Membre du personnel

    An-Nisaa - 4.156. Et à cause de leur mécréance et de l'énorme calomnie qu'ils prononcent contre Marie.

    [color=0000FF]Ghikann d tenbalt nsen d mad nnan f Maryam lli f skern tikerkas gutnin.[/color]

    nbel : mécroire
    tanbalt : mécrance
    amnabal,pl. imnabalen : mécréants
    tikerkas : mensonges
    gut : ê. abondant, en grande quantité
     
  5. agerzam

    agerzam Administrator Membre du personnel

    Al-Maidah - 5.46. Et Nous avons envoyé après eux Jésus, fils de Marie, pour confirmer ce qu'il y avait dans la Thora avant lui. Et Nous lui avons donné l'évangile, où il y a guide et lumière, pour confirmer ce qu'il y avait dans la Thora avant lui, et un guide et une exhortation pour les pieux.


    [color=0000FF]D nsett’far i imazanen Àisa iwis n Maryam iga wad izzughuz’anen ma tt izwaren gh Tawrat. Ghikelli d fellas nezugz Linjil, tella gis tanart d tifawt, ig wad izzughuz’anen ma tt izwaren gh Tawrat, ig tanart, ghikelli issa nun imks’ad’ n Rebbi.[/color]

    tt'far : suivre
    stt'far : faire suivre
    azen : envoyer
    amazan,pl. imazanen : envoyé
    ghuz'en : avoir raison
    zzughuz'en : confirmer
    ner : guider
    amanar : guide
    tanart : guidée
    ks'ud' : craindre
    amks'ud',pl. imks'ad' : craintifs, peureux. Jouhadi le traduit aussi par "pieux = ceux qui craignent Dieu".

    [color=CC0000]issa nun ????[/color]
     
  6. oxyntase

    oxyntase New Member

    isti:choisi :)
     
  7. agerzam

    agerzam Administrator Membre du personnel

    Al-Maidah - 5.75. Le Messie, fils de Marie, n'était qu'un Messager. Des messagers sont passés avant lui. Et sa mère était une véridique. Et tous deux consommaient de la nourriture. Vois comme Nous leur expliquons les preuves et puis vois comme ils se détournent .



    [color=0000FF]Hann ur igi umallay iwis n Maryam bla amazan. Lli mu zrin yad imazanen yad’nin zwaren t. Ghikelli tga inna-s tad issughuz’anen. Hann kkan ttinen sin ittesen ar cettan zund midden. Awa mnid manik s asen nessfru timitar, d mnid manik s attanfen i ugharas.[/color]


    ssfru : expliquer
    tamatart,pl. timitar : le signe

    "La preuve" se traduit par anza

    Curieusement, Jouhadi nomme Jésus par amallay, c-à-d le bon, le clément. Si qqn sait pourquoi il a choisi de le nomemr comme ça...

    [color=CC0000]kkan ttinen sin ittesen ???

    attanfen ???[/color]




    [ Edité par agerzam le 22/10/2005 19:33 ]
     
  8. agerzam

    agerzam Administrator Membre du personnel

    Al-Baqara - 2.87. Certes, Nous avons donné le Livre à Moïse; Nous avons envoyé après lui des prophètes successifs. Et Nous avons donné des preuves à Jésus fils de Marie, et Nous l'avons renforcé du Saint-Esprit. Est-ce qu'à chaque fois, qu'un Messager vous apportait des vérités contraires à vos souhaits vous vous enfliez d'orgueil ? Vous traitiez les uns d'imposteurs et vous tuiez les autres .

    [color=0000FF]
    Tagallit ar d nzugz adlis f Musa nestt’fur as imazanen. Ghikelli nefka i Àisa iwis n Maryam timitar, sul nessidus t s iman ifuz’ern. Awa isd kud nna ukan ken id yucka kra n umazan s kra nna ur trim, s tsennumghram ? yat tribbut ar t tesskirksam, tayyad’ ar t tenqam .[/color]



    gall : jurer, prêter serment
    tagallit : serment
    adlis,pl. idlisen : livre
    dus : ê.fort
    sdus : fortifier, renforcer
    amadwas : homme fort
    iman : âme
    ifuz'ern : saint, sacré
    afuz'ar : saint, sacré
    tsennumghram : vous vous grandissez = gonfler d'orgeuil
    taribbut : un groupe




    [ Edité par agerzam le 22/10/2005 16:52 ]
     
  9. agerzam

    agerzam Administrator Membre du personnel

    Al-i'Imran - 3.36. Puis, lorsqu'elle en eut accouché, elle dit : “Seigneur, voilà que j'ai accouché d'une fille”; or Allah savait mieux ce dont elle avait accouché ! Le garçon n'est pas comme la fille. “Je l'ai nommée Marie, et je la place, ainsi que sa descendance, sous Ta protection contre le Diable, le banni”


    [color=0033FF]Illigh t turut, tenna :” Wa – Rebbi nu, hann nekki urugh tt, tga tawtemt”, “hann ssagh as Maryam ? Hann sserwulgh tt s dark, nettat ula tarwa ns gh Iblis azwug.[/color]

    ru : enfanter
    tarwa : progéniture, enfant
    arraw : enfant
    amaraw,pl. imarawen : parents, géniteurs
    tawtemt : femelle, femme
    assagh : nom
    ssagh as : j'ai nommé
    azwug : le banni, l'exilé
    azwag : exil

    [color=CC0000]sserwulgh ????[/color]


    Par rapport à al traduction française, celle de Jouhadi semble incomplète, aurait-il oublié un passage ?
     
  10. agerzam

    agerzam Administrator Membre du personnel

    Al-Maidah - 5.17. Certes sont mécréants ceux qui disent : “Allah, c'est le Messie, fils de Marie ! ” - Dis : “Qui donc détient quelque chose d'Allah (pour L'empêcher), s'Il voulait faire périr le Messie, fils de Marie, ainsi que sa mère et tous ceux qui sont sur la terre ? ... A Allah seul appartient la royauté des cieux et de la terre et de ce qui se trouve entre les deux”. Il crée ce qu'Il veut. Et Allah est Omnipotent.


    [color=0033FF]
    Tagallit, ar nbelen ghwilli nnanin : « Hann Rebbi iga t al-Masih’ s ixf ns, lli igan iwis n Maryam », ini yasen : « Max mad itt’efaren i Rebbi kra igh ira ad ingh al-Masih’ iwis n Maryam, netta ula inna-s, sul d kra illan gh igi n wakal akk ? Hann tageldit n igenwan d wakal, d kra illan gh ger atsen iga ghar wi n Rebbi. » Ar isenneflula kra ira, hann Rebbi iga amazd’ar n kra illan.[/color]


    tageldit : royauté
    agellid : roi
    zd'ar : pouvoir, ê. capable
    amazd'ar n kra illan : Omnipotent
    ar isenneflula : il fait éclore (si jene me trompe pas). Pourquoi Jouhadi a-t-il choisi ce verbe plutôt que le verbe "créer" ?

    Le reste est compréhensible avec le vocabulaire qui a été donné ci-avant :)





    [ Edité par agerzam le 22/10/2005 16:44 ]
     
  11. agerzam

    agerzam Administrator Membre du personnel

    Pour info.

    Masih' en arabe, Mashiah' en hébreux : vient d'uen racine sémitique qui veut dire " l'oint " ( = enduit d'une substance). En grec, la traduction est Christos qui a donné Christ.

    En effet,ches les Juifs, les prêtres et les rois étaient enduits avec une huile parfumée pour consacrer leur fonction.

    Ce rituel signifiait que l'Esprit Saint de Dieu était versé sur lui pour lui permettre d'accomplir sa volonté. Le plus souvent ce rituel était pratiqué pour consacrer les prêtres, les prophètes et les rois d'Israël.
     
  12. agerzam

    agerzam Administrator Membre du personnel

    Si l'on avait dû traduire Al-Masih', on pourrait se baser sur le verbe :

    d'lu : ê. mouillé, trempé, enduit.

    Si qqn voit autre chose ???:)

    Al-Masih', Messie : amd'lu

    ? :)
     
  13. agerzam

    agerzam Administrator Membre du personnel

    Al-Maidah - 5.78. Ceux des Enfants d'Israël qui n'avaient pas cru ont été maudits par la bouche de David et de Jésus fils de Marie, parce qu'ils désobéissaient et transgressaient.


    [color=0000FF]Hann tturgamen ghwilli nbelnin gh tarwa n Israyil gh madd izugz Rebbi f Dawd d Àisa iwis n Maryam, ghikelli f illigh mmezrin d ugharas n Rebbi[/color]


    targamt : malédiction
    tturgamen : ils sont maudits
    imzri : permis, halal
    mmezri : se permettre mutuellement, transgresser ?
     
  14. agerzam

    agerzam Administrator Membre du personnel

    Al-Maidah - 5.112. (Rappelle-toi le moment) où les Apôtres dirent : “ô Jésus, fils de Marie, se peut-il que ton Seigneur fasse descendre sur nous du ciel une table servie ? ” Il leur dit : “Craignez plutôt Allah, si vous êtes croyants”.

    [color=0000FF]D illigh nnan imsmunen : « Wa Àisa iwis n Maryam, is izd’ar Rebbi nk ad fellagh izugz yan ufcku gh igenna ? » Inna : « Aywa, iks’ud’at Rebbi igh tgam inaflasen ».[/color]


    asmun,pl. ismunen : compagnon --> Jouhadi a-t-il raison de mettre "imsmunen" ?

    afcku : ustensil en général. Pourquoi Jouhadi a-t-il interprété "la table servie" de cette façon ?

    fels: croire, avoir confiance
    afuls ,tafelst : foi
    anaflas, pl. inaflasen : croyant






    [ Edité par agerzam le 22/10/2005 19:34 ]
     
  15. agerzam

    agerzam Administrator Membre du personnel

    Al-Maidah - 5.114. "ô Allah, notre Seigneur, dit Jésus, fils de Marie, fais descendre du ciel sur nous une table servie qui soit une fête pour nous, pour le premier d'entre nous, comme pour le dernier, ainsi qu'un signe de Ta part. Nourris-nous : Tu es le meilleur des nourrisseurs.”


    Inna Àisa iwis n Maryam : « Wa Rebbi lli igan Bab negh, zugz d fellagh tiremt gh igenna, f ad agh ig amghriw f imzwura negh d imgura negh ig sul tamatart nk. Niri gik ad agh teft : hann kiyyi tuft kra yakkan »


    Bab : maître, propriétaire
    tiremt : repas, marmite --> traduction différente de "la table servie" !

    amghriw : fête, làïd
    tamghra : fête de mariage

    amzwaru,pl. imzwura : premier
    amgaru,pl. imgura : dernier

    tamatart : signe

    yakkan : du verbe 'efk : donner'.



    [ Edité par agerzam le 22/10/2005 19:33 ]
     
  16. agerzam

    agerzam Administrator Membre du personnel

    Al-Maidah - 5.116. (Rappelle-leur) le moment où Allah dira : "ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens : “Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d'Allah ? ” Il dira : “Gloire et pureté à Toi ! Il ne m'appartient pas de déclarer ce que je n'ai pas le droit de dire ! Si je l'avais dit, Tu l'aurais su, certes. Tu sais ce qu'il y a en moi, et je ne sais pas ce qu'il y a en Toi. Tu es, en vérité, le grand connaisseur de tout ce qui est inconnu.


    D illigh inna Rebbi : « Wa Àisa iwis n Maryam, isd kiyyi ad innan i midden : aywa, skrat gigi nekki d inna sin itnegh id Rebbi ? F ad feln Rebbi ? » Inna Àisa : « Tumayt nk a Rebbi, hann urd gigi yucka ad ttinigh ghaylli ur igin wi nu, igh gigh wad t innan : hann tessent sers yas, hann kiyyi tessent mad illan gh ixf inu, macc nekki ur ssinegh mad illan gh ixf nk, acku kiyyi tgit amassan n kra intal. »


    tumayt : gloire
    ssen : savoir, connaître
    amassan, imassan : le connaisseur
    amusnaw : le sage (hakim)
    ntal : ê. abrité, caché, couvert




    [ Edité par agerzam le 22/10/2005 19:47 ]
     
  17. agerzam

    agerzam Administrator Membre du personnel

    At-Tauba - 9.31. Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, comme Seigneurs en dehors d'Allah, alors qu'on ne leur a commandé que d'adorer un Dieu unique. Pas de divinité à part Lui ! Gloire à Lui ! Il est au-dessus de ce qu'ils [Lui] associent.


    [color=0033FF]Skern gh imassan nsen, igurramen n iwerramen : Al-rahaban ( ?) nsen, id Rebbi ! Aywan feln Allah ghikelli feln Al-Masih’ iwis n Maryam d mad asen ittunnan, a tt igan d ad ur sgeden bla s yan Rebbi ! Hann ur sul illi kra n Rebbi bla netta. Tumayt ns, f ungu lli yas skern.[/color]

    agurram, igurramen : saint, marabout, moine
    ad ur sgeden : n'obéissez pas
    angu : rival, comparable

    [color=990000]iwerramen ???[/color]
     
  18. agerzam

    agerzam Administrator Membre du personnel

    Maryam - 19.16. Mentionne, dans le Livre (le Coran), Marie, quand elle se retira de sa famille en un lieu vers l'Orient.


    [color=0000FF]Aywa bder gh udlis Maryam, illigh nn tagug f ayt dars, taywa gh yan udghar gh umnid n ughellay[/color]


    bder : évoquer
    tubdra : évocation
    tagug : elle s'est éloignée
    ayt dars : ceux de chez elle = la famille --> famille = tawja
    adghar : endroit
    amnid n : devant
    ghli : monter
    aghellay : la montée (du soleil) = l'Est --> Est = iminig
     
  19. Amsernat

    Amsernat New Member

    J'espere que la traduction du coran en tachelhite est tres bonne comme ca nos lecteurs ichalhines (qui ne maitraisent pas l'arabe), verront de leur propres yeux toutes les contradictions et inconsistences parues dans le coran, contradiction difficiles a cerner a travers une lecture arabe ou francaise du coran...n'est ce pas?
     
  20. agerzam

    agerzam Administrator Membre du personnel

    Maryam - 19.34. Tel est Issa (Jésus), fils de Marie : parole de vérité, dont ils doutent.


    Inna Rebbi : « Hann ghwann a igan Àisa iwis n Maryam ». Inna Rebbi i umazan ns : « Hann awal anzgi lli yak nmla agh skern turda ».


    inzgi : vérité
    awal anzgi : parole véridique
    mel : montrer, indiquer
    turda : le doute
     

Partager cette page